Structure primaire partielle de la lactotransferrine de vache par l'application de méthodes chimiques et enzymatiques et par clonage d'un ADN complémentaire

par Didier Colavizza

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Geneviève Spik.

Soutenue en 1989

à Lille 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Partial primary structure of bovine lactotransferrin by the use of chemical and enzymatical methods and by cdna cloning


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude a permis de déterminer la moitié de la séquence peptidique de la LTF bovine et de montrer l'existence d'une homologie importante avec les séquences peptidiques des LTF humaine et murine

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (158-35 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 8 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1989-157
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1989-158
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.