La protéine chromosomale MC1 isolée d'archaebactéries de la famille des Methanosarcinaceae : Structure primaire et interaction avec l'ADN

par François Chartier

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Pierre Sautière.

Soutenue en 1989

à Lille 1 .


  • Résumé

    Étude de la protéine mc1 (protéine chromosomique) d'archaeobactéries de la famille des méthanosarcinaceae: structure primaire et étude de sa variabilité. Une région particulière formée de 3 coudes beta juxtaposés semble correspondre au domaine d'interaction avec l'ADN. La protéine MC1 ne présente aucune homologie de séquence avec les protéines chromosomiques des eucaryotes ou des eubactéries ; elle est capable de stabiliser l'ADN contre la dénaturation thermique. Quand la protéine MC1 est complexée à l'ADN dans un rapport physiologique, une forte stimulation de la transcription de l'ADN est observée in vitro.

  • Titre traduit

    The chromosomal protein MC1 isolated from archaebacteria belonging to the family of methanosarcinaceae. Primary structure and interaction with DNA


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 27-34, 176-177

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1989-121
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1989-122
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.