Solubilité de l'eau dans le quartz : Influence sur la déformation plastique

par Patrick Cordier

Thèse de doctorat en Science des matériaux

Sous la direction de Jean-Claude Doukhan.

Soutenue en 1989

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le quartz peut, au cours de sa croissance, incorporer de faibles quantités d'eau. La présence de cette eau a des conséquences sur bon nombre de propriétés physiques dont la déformation plastique que nous etudions ici. En effet, alors que le quartz sec est très dur et pratiquement indéformable, des échantillons contenant de l'eau seront ductiles même à basse température. Nous commencons par étudier par microscopie électronique en transmission les mécanismes de précipitation de l'eau lors d'un recuit, dans un quartz humide sursaturé. La mesure de la distance moyenne entre précipités nous permet d'accéder au coefficient de diffusion de l'eau dans le quartz. Nous avons ensuite caracterisé la solubilité de l'eau à 700c en fonction de la pression. Nous avons deformé plastiquement deux échantillons de quartz synthétiques dans lesquels l'eau se trouve sous forme de défauts ponctuels. L'echantillon le plus humide est sursaturé dans les conditions de l'essai alors que le plus sec est dans le domaine de solubilité. L'echantillon sursaturé est le plus ductile avec à la fois une limite élastique et un taux de durcissement plus faibles. On observe dans ces deux échantillons des microstructures de déformation radicalement différentes qui sont discutées en fonction des modèles d'adoucissement hydrolytique. Une dernière partie est consacrée à l'étude du mode d'incorporation de l'eau dans le quartz par spectroscopie d'absorption infrarouge. La comparaison des differents modèles de defauts liés à l'eau avec nos resultats experimentaux nous amène à selectionner l'un d'entre eux.

  • Titre traduit

    Solubility of water in quartz influence on plastic deformation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (233 f.)
  • Notes : Publication autorisé par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 225-233

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1989-7
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B10634
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.