Production d'antibiotiques par des techniques non conventionnelles de fermentation

par Myo Myint

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Gérard Goma.

Soutenue en 1989

à Toulouse, INSA .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les pristinamycines sont des antibiotiques issus du metabolisme secondaire de streptomyces pristinaespiralis. Dans un premier temps, l'environnement necessaire a la production en culture sur milieu synthetique, semi-synthetique ou complexe est caracterise. La production des pristinamycines est influencee par les facteurs physico-chimiques tels que le ph et l'oxygene dissous, notamment, qu'il faut reguler tout au cours de la fermentation, par la concentration en phosphate, parametre determinant, qui doit rester inferieure a une valeur seuil. D'autre part, la synthese des antibiotiques est inhibee si la concentration initiale en antibiotiques dans le milieu est superieure a egale a 10% du niveau de production. Dans un deuxieme temps, diverses strategies sont envisagees afin de prolonger la production des pristinamycines et d'augmenter les titres en antibiotique. Dans certaines conditions la production discontinue peut etre menee de maniere repetitive sur pied de cuve. 4 cycles de production sur milieu complexe insoluble et 7 cycles sur milieu synthetique sont rendus possibles. Par une autre approche de fermentation extractive utilisant les systemes biphasiques aqueux, une methode d'extraction des pristinamycines en cours de fermentation a ete mise au point. Le systeme dextrane/polyethyleneglycol/eau est etudie in vitro et optimise notamment par greffage d'acides gras sur le polyethyleneglycol afin d'augmenter le coefficient de partage des pristinamycines. In vivo, la production de pristinamycines en systemes biphasiques aqueux est amelioree d'un facteur 1,5 en milieu complexe semi-soluble et 2,8 en milieu synthetique par rapport aux fermentations discontinues classiques

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5], 112 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Guyane (Cayenne, Guyane). Service commun de la documentation. Bibliothèque plurisdisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 89 TOU Myint
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989/109/MYI
  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.