Etude de la fermentation de l'acétate par une bactérie méthanogène acétoclaste : Methanosarcina sp. MSTA-1

par Manuel Clarens

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Pierre Strehaiano.

Soutenue en 1989

à Toulouse, INSA .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La fermentation de l'acetate par une bacterie methanogene thermophile acetoclaste, methanosarcina sp. Msta-1, est etudiee. L'etude de l'influence des parametres physico-chimiques sur la cinetique et la stchiometrie de la fermentation de l'acetate montre que la souche presente un optimum de croissance #m#a#x=vitesse specifique maximale de croissance (#m#a#x=0,050-0,055 h##1) a 55#oc, dans une zone de ph de 6,5-7,5 unites et pour une concentration initiale en acetate comprise entre 50 et 100 mm. Contrairement au rendement de methane, les rendements cellulaires sont dependants des conditions physico-chimiques. La consommation energetique de maintenance apparait etre a l'origine de ce decouplage entre la croissance et la methanogenese. Contrairement a d'autres bacteries methanogenes. Methanosarcina sp. Msta-1 ne peut assimiler l'azote moleculaire. Une etude comparee entre la fermentation de l'acetate et celle du methanol au niveau cinetique et au niveau des teneurs intracellulaires en nucleotides adenyliques indique que la charge energetique de la cellule est independante des activites specifiques et du caractere energetique du substrat

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5]-133 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989/110/CLA
  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.