Epuration des lixiviâts de décharge par lit bactérien à ruissellement : traitabilité du lixiviât de Menneville, : étude de perturbateurs chimiques

par Patrick Eyraud

Thèse de doctorat en Gestion et Traitement des Déchets

Sous la direction de Claude Comel.

Soutenue en 1989

à Lyon, INSA , en partenariat avec LCPAE – Chimie Physique Appliquée et Environnement (Lyon, INSA) (laboratoire) et de France déchet (entreprise) .


  • Résumé

    Les effluents de sites d'enfouissement technique doivent, avant de retourner dans le milieu naturel subir un traitement permettant l'élimination de la majeur partie de la pollution. Des études ont été engagées par le LCPAE de l'INSA de Lyon sur le traitement biologique par lits bactériens à ruissellement. Nous avons, dans un premier temps, étudié la traitabilité du lixiviât du site d'enfouissement technique de Menneville (Pas-de-Calais) appartenant à la Société FRANCE-DECHETS. Ce travail effectué sur un pilote semi-industriel a permis de confirmer l'efficacité des lits bactériens à ruissellement pour l'épuration de ces lixiviâts contenant une pollution carbonée généralement due aux Acides Gras Volatils (AGY). La seconde partie du travail a consisté à appréhender les limites de concentration que pouvaient supporter de tels traitements. Nous avons testé quatre séries de produits : des sels de sodium, des chlorures, des produits soufrés et des métaux( lourds. Cette recherche s'est effectuée sur des maquettes au 1/100ème du pilote précédent. Nous avons conçu un lixiviât synthétique de composition parfaitement définie. Le paramètre suivi a été la dégradation des AGY. La cinétique suivant un ordre apparent 1, nous avons déterminé pour chaque expérience kt, constante de la manipulation témoin et kp constante avec perturbateur. La comparaison des produits est basée sur la C0,5 concentration pour laquelle le rapport kp/kt = 0,5. Notre étude a confirmé la toxicité de certains produits et a remis en cause la notion de toxique de référence pour CdCl2, 2,5 H20. Elle a de plus mis en avant la nécessité de parler de la toxicité d'un produit et non d'un ion seul. Un développement de cette étude pourrait permettre une meilleure connaissance de la capacité des lits bactériens à supporter des toxiques.

  • Titre traduit

    = Treatment of landfill leachate using a trickling filter : treatability of the leachate from menneville : study of chemical disturbances


  • Résumé

    The waste water from landfills must be treated in order to eliminate a maximum of pollutants prior to returning to nature. Research areas have been carried out by the LCPAE of INSA Lyon on trickling filter treatments. First, we studied the treatability of the landfill leachate from Menneville (Pas-de-Calais) owned by FRANCE-DECHETS. This work carried out on a semi-industrial pilot, allowed us to established the efficiency of the trickling filters in treating leachates which contain a pollution generally due to volatile fatty acids (VFA). The second part of this work consists in an approach to estimate the concentration limits supported by biological treatment. We tested four types of products: sodium salts, chlorides, sulphured products and heavy metals. This research was carried out on laboratory scales pilots. Their. Their size is one hundredth of the semi-industrial pilot. We designed a synthetic leachate of well defined composition. We followed the VFA graduation. The kinetic is an apparent order 1. We determine for each experiment kt, the no perturbation constant, kp, the perturbation experiment constant. The comparison of the different products is based on C0,5 concentration for which kp/kt=0,5. Our study confirms the toxicity of certain products but the notion of reference toxic substances for ClCd2, 2,5 h2o must be revised. This work emphasizes the fact that we have to speak of the toxicity of a product but not only of the ion one. By developing this research, we hope to obtain a better knowledge of the ability of trickling filter to support toxic substances.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 150-161

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(1127)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.