Contribution à l'étude électromyographique de la motricité utérine et cervicale chez les ruminants : aspects physiologiques et pharmacologiques

par Pierre-Guy Marnet

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie animale

Sous la direction de Pierre-Louis Toutain.

Soutenue en 1989

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'utilisation d'une technique d'electromyographie chronique in vivo a permis d'envisager differents aspects physiologiques et pharmacologiques relatifs a la contractilite utero-cervicale chez la brebis et, dans une moindre mesure, chez la vache. Sur un plan physiologique, une reevaluation du sens de propagation des contractions uterines pendant l'strus a permis de mettre en evidence qu'une majorite des contractions (75%) est dirigee dans le sens tubo-cervical. En exercant un frein a la remontee des spermatozoides, une telle motricite pourrait en constituer un moyen de selection efficace. A cet egard un role actif du cervix a ete suggere. Sur un plan de pharmacologie explicative, l'administration d'agonistes et d'antagonistes specifiques des recepteurs alpha adrenergiques a permis de mettre en evidence une regulation du profil de motricite utero-cervicale par le systeme nerveux sympathique peripherique. Sur un plan de pharmacologie pragmatique, des precisions ont ete apportees sur l'utilisation veterinaire de principes actifs ocytociques. Ainsi l'ocytocine agirait efficacement chez les ruminants a des doses nettement inferieures a celles actuellement preconisees. De meme il a ete montre que la duree des effets utero-stimulants d'analogues de la pgf2 alpha pouvait varier d'un facteur 2 a 10 selon la formulation galenique utilisee

  • Titre traduit

    Contribution to electromyographic studies of uterine and cervical motility in ruminants : physiological and pharmacological bearings


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 133-147

Où se trouve cette thèse ?