De la corrosion sous contrainte à la fatigue-corrosion : mécanismes d'amorçage des fissures dans les alliages Al-Zn-Mg et Al-Li-Cu

par Michel Rebiere

Thèse de doctorat en Science des matériaux, métallurgie

Sous la direction de Thierry Magnin.

Soutenue en 1989

à Grenoble INPG en cotutelle avec Saint-Etienne, EMSE .


  • Résumé

    L'analyse de la resistance la fatigue corrosion (dans le domaine de la fatigue oligocyclique) en milieu chlorure aqueux au potentiel de corrosion libre d'alliages d'aluminium a durcissement structural (al-zn-mg et al-li-cu) a permis de montrer l'existence de relations entre les mecanismes d'amorcage des fissures et la vitesse de deformation. Ainsi la corrosion sous contrainte est generatrice de fissures aux basses vitesses de deformation. Par contre, l'amorcage des fissures resultant de l'action combinee de la localisation de la deformation et de la rupture du film passif est observe aux vitesses de deformation elevees. La sensibilite a la piquration de l'aluminium-lithium en milieu chlorure est a l'origine de deux types d'amorcages rencontres aux vitesses de deformation intermediaires, la taille et la distribution des piqures agissent alors sur la duree de vie en fatigue-corrosion. Une polarisation cathodique peut induire une fragilisation par l'hydrogene dans ces deux alliages s'il existe des sites favorables a une decharge localisee de l'hydrogene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (227 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 89/INPG/4205
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.