Résolution de l'équation de transport et applications dans le plasma ionosphérique

par Jean Lilensten

Thèse de doctorat en Automatique et Traitement du Signal. Optique géophysique

Sous la direction de Wlodek Kofman.

Soutenue en 1989

à Grenoble INPG , en partenariat avec Centre d'études des phénomènes aléatoires et géophysiques (Grenoble) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Louis Lacoume.

Le jury était composé de Wlodek Kofman, M. Blanc, Gaston Kockarts, Wlodek Kofman, V. Wickwar.


  • Résumé

    On trouve dans l'ionosphère des hautes latitudes deux sources majeures d'ionisation : les électrons créés par photo-ionisation solaire, et les électrons précipités. L'établissement de l'équation de transport, qui décrit leur évolution est rappelé, puis nous en discutons et testons un modèle de résolution. Utilisant ce programme, nous calculons la production secondaire diurne d'électrons pour divers flux solaires, et nous en proposons un modèle mathématique plus simple. Puis nous étudions le bilan énergétique des électrons thermiques, à partir de précipitations d'électrons. L'équation du bilan détermine la balance entre les termes de chauffage, de relaxation, et de conduction de la chaleur. Nous montrons, en utilisant des mesures de façon intensive (radar EISCAT, satellite VIKING), que dans l'état actuel des connaissances des sections efficaces, ce bilan est vérifié. L'effet des précipitations d'ions est mis en évidence lors d'une des orbites du satellite

  • Titre traduit

    Resolution of the transport equation and applications in the ionospheric plasma


  • Résumé

    Two major sources of ionization occur in the high latitude ionosphere : the electrons created by solar photo-ionization, and the precipitated electrons. The transport equation describing their evolution is described, and a model of resolution of this equation is discussed and tested. Using this program, we compute the diurnal secondary electron production for different solar fluxes, and we propose a simple mathematical model of it. Then, we study the thermal electron energy ,budget, using a precipitated flux. The budget equation determines the balance between the heating rate, the cooling rate, and the heat conduction. Using intensively the measurements (radar EISCAT and satellite VIKiNG), we show that in our actual knowledge of the electron cross-sections, this budget is correctly satisfied. The effect of ion precipitations is shown during one of the spacecraft orbit

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (135-[18] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 7 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : GIPSA-lab. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 1989 LIL
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 89/INPG/0061

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : IMAG-1989-LIL
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) LIL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.