Modelisation de l'interaction sol-structure par la methode des equations integrales aux frontieres et une loi d'interface

par PHILIPPE MARCHINA

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Marc Boulon.

Soutenue en 1989

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est une contribution a l'etude de l'interaction sol granulaire-structure. A partir des travaux de boulon et plytas, nous perfectionnons un modele d'interface sol-structure. Ce modele, vectoriel, bidimensionnel est du type incremental a dependance directionnelle. Il consiste en une interpolation a partir de chemins de cisaillement d'interface determines. Dans un second temps, nous mettons en uvre un programme utilisant la methode des equations integrales aux frontieres en axisymetrie dans le but de resoudre un probleme aux limites comportant un contact entre deux solides elastiques. Enfin nous appliquons ce programme pour simuler un essai d'arrachement de clou de renforcement effectue en chambre de calibration. Les resultats numeriques sont compares aux donnees experimentales et analyses


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 64 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.