Les mondes infernaux et les peintures des six voies dans le Japon bouddhique

par Erika Peschard-Erlih

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de François Berthier.

Soutenue en 1989

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Selon la conception bouddhique de la transmigration, les êtres vivants renaissent dans un cycle de cinq ou six Destinées en fonction de leurs mérites ou démérites. Au Japon où le bouddhisme fut introduit officiellement en 538, six destinées (ou Voies) ont été retenues : celles des Enfers, des Etres Affamés, des Animaux, des Hommes, des Titans et des Dieux. Le but de la recherche a été de montrer, d'une part, l'évolution iconographiquedes peintures des Enfers et des Six Voies aux époques de Nara (710-794), de Heian (794-1185) et jusqu'à la seconde moitié de l'époque de Kamakura (1185-1333), et d'autre part, l'évolution des conceptions religieuses que reflète le corpus d'oeuvres étudiées. Les descriptions de l'Ōjōyōshū rédigé en 985 par le moine Tendai Genshin (942-1017) sont analysées et le texte comparé aux peintures décrites dans des poèmes, des rituels ou des textes profanes. Sont également étudiés le rouleau de la version de l'ère Jōkyū (1219-1221) du Kitano-engi-emaki ainsi que l'ensemble nommé Rokudō-e du temple Shōju-Raigōji, réalisé au cours de la 1e moitié de l'époque de Kamakura. La conclusion souligne que les peintures présentant un tableau complet des Souffrances dans les Six Voies ne sont apparus qu'au début Kamakura, sous l'influence de l'Ōjōyōshū. Ce genre iconographique reflète le désir d'échapper à la souffrance, confirmé par la montée du culte de Jizō-bozatsu et l'importance de la doctrine des sectes de la Terre Pure.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Les mondes infernaux et les peintures des six voies dans le Japon bouddhique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (660, 157 f. de pl.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 548-586. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.349
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.350
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.351
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.349
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.350
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.351
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Les mondes infernaux et les peintures des six voies dans le Japon bouddhique
  • Détails : 3 tomes en 4 vol. (660-157 p. de pl.)
  • Notes : Le tome 3 est constitué de 157 planches d'illustrations. Il s'agit de la photocopie de la thèse soutenue en 1989, imprimée en 1991 par la Maison franco-japonaise de Tokyo et envoyée à un certain nombre d'experts pour avoir leur avis en vue d'une publication.
  • Annexes : Bibliogr. f. 548-586. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.