Les stratégies conjointes des firmes françaises depuis 1980 : des comportements différenciés

par Jeanine Bourgeois épouse Verna

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Robert Paturel.

Soutenue en 1989

à Grenoble .


  • Résumé

    L'objet de la these s'attache a decrire et etudier les strategies conjointes, notamment les filiales communes creees de 1980 a 1987, par au moins une firme francaise. Il s'agit de mettre en evidence les raisons des choix strategiques operes par les firmes, les structures susceptibles d'expliquer ces choix, et les facteurs de succes ou d'echec en resultant. A la lumiere de quatre modeles theoriques distincts (modele de dependance des ressources, analyse industrielle, modele transcactionnel et perspective plus manageriale), les resultats obtenus, a la suite d'une analyse typologique et d'analyses discriminantes, aupres d'un echantillon de soixante dix huit societesmeres interrogees, montrent une interaction dynamique des trois composantes strategies-structures-performances. Les facteurs de succes ou les risques d'echec des filiales communes s'averent indissociables des strategies qui sous-tendent la cooperation, ces strategies etant elles-memes liees a leur contexte. La these propose certains elements de base en vue de l'elaboration d'une theorie eclectique et contingente des alliances.


  • Résumé

    The purpose of this thesis is directed at describing and analysing collective strategies, more specifically the joint ventures created by at least one french company between 1980 and 1987. The work adresses three related issues : - the reasons of the strategic choices made by the firms, - the structures liable to explain these choices, -and the resulting factors of success or failure. A cluster analysis and three discriminant analysis were performed on the date gathered in a survey of seventy eight mother companies. In light of four different theoretical models (resource dependence perspective, porter's industrial analysis, transactional cost model and managerial perspective), the results obtained show a dynamic interaction among the three variables strategy, structure and performance. The factors of success of the risks of failure in a joint venture prove to be related to the underlying strategies of the cooperation, which are tightly connected to their context. This thesis suggests some basic elements for constructing an aclectic and contingent theory for alliances.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (326 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 263-283. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 205141/1989/17
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : M171
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.