Propagation d'ondes en milieux anisotropes : application à la sismique entre puits

par Philippe Jean

Thèse de doctorat en Géophysique

Sous la direction de Michel Bouchon.

Soutenue en 1989

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Certains materiaux isotropes heterogenes, comme ceux presentant une fine stratification ou une fissuration orientee, apparaitront anisotropes suivant les longueurs d'onde des ondes utilisees pour les ausculter. Les proprietes particulieres de ces milieux, ainsi que les conditions de validites de leur approximation par des milieux isotropes transverses sont determinees a l'aide de simulations numeriques de propagation d'ondes, effectuees pour un dispositif d'emission-reception de puits-a-puits. Quand la repartition des vitesses est periodique, les longueurs d'onde doivent seulement etre huit fois superieures a l'epaisseur de la sequence periodique. L'anisotropie des vitesses et des attenuations des differentes ondes dans les milieux presentant une meme orientation de toutes les fissures va dependre a la fois des dimensions des fissures, de leur densite dans le milieu ainsi que de leur saturation par un liquide, et de la frequence des ondes. Les amplitudes, les polarisations ainsi que les temps de trajet des phases p et sv permettent de caracteriser le contenu des fissures ainsi que leur densite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 89/GRE1/0023
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.