Etude de l'endommagement et de la rupture en fatigue oligocyclique multiaxiale

par MARC ROBILLARD

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Physique

Sous la direction de Georges Cailletaud.

Soutenue en 1989

à l'EMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objet de cette etude est de verifier la validite des principaux modele de prevision des durees de vie en fatigue oligocyclique multiaxiale proposes dans la litterature, a partir de resultats d'essais de traction-torsion-compression qui decrivent de multiples trajets de chargements. Le materiau principalement etudie est un acier inoxydable martensitique a 12% de chrome. Les chargements non proportionnels ne provoquent pas de surcissement supplementaire dans le cas de cet acier. On montre que le trajet de la fissure principale depend du type et du niveau de sollicitation. Des sequences de chargements de traction-torsion mettent en evidence le caractere directionnel de l'endommagement. Des chargements non proportionnels ont pour consequence d'abaisser la limite d'endurance du materiau. Ces memes chargements mettent en echec les principaux modeles de prevision des durees de vie. On propose alors une nouvelle approche en developpant un modele qui introduit une loi d'evolution de l'endommagement incrementale, dite directionnelle, car elle discretise la degradation du materiau sur chaque facette de l'element de volume de matiere. On montre ainsi comment il est possible de prevoir en plus du nombre de cycles a rupture, l'orientation de la fissure qui conduit a la ruine du materiau


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 58 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Archives / LMT / THE ROB
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.