Les Effets des politiques d'indemnisation et des caractéristiques individuelles sur la durée du chômage : une étude économétrique sur données françaises entre 1985 et 1987

par Patrick Werquin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Florens.

Soutenue en 1989

à Paris, EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La montee du chomage, en france, depuis 1975 a ete accompagnee par une augmentation de la proportion de ceux qui restent au chomage plus d'une annee. Ceci semble indiquer que la duree des episodes de chomage et les conditions de la transition entre chomage et emploi sont devenues les principaux problemes. Le but de cette these est de fournir une modelisation satisfaisante et, donc, de mesurer l'effet de differentes variables explicatives sur la duree et l'anciennete au chomage avec un interet tout particulier apporte au role de l'indemnisation. Notre propos est resolument empirique et nous avons essaye plusieurs types d'estimations pour, finalement, obtenir des resultats probants sur le chomage indemnises dans le cas francais. Les donnees ont ete obtenues grace au concours de l'union nationale pour l'emploi dans l'industrie et le commerce qui calcule, sur la base d'informations fournies par l'agence nationale pour l'emploi, le montant des indemnites a verser aux ayants droit. Nous avons eu acces a plusieurs coupes instantanees successives de la totalite des chomeurs francais indemnises recenses dans le fichier national des allocataires et ayons pu en deduire des resultats nouveaux. Le modele de recherche d'emploi sert de base economique a nos investigations. L'analyse statistique fait appel a la litterature sur la theorie de la survie ou, plus econometriquement, de la duree. En particulier, l'outil central de la methode est le modele a vie acceleree.

  • Titre traduit

    The effects of unemployment compensation policy and of individual characteristics on unemployment duration. An econometric study based on french data between 1985 and 1987


  • Résumé

    The increase in unemployment in france since 1975 has been accompanied by an increase in the proportion of persons unemployed for more than one year. This observation seems to indicate that the duration of the spells of unemployment and the conditions of the transition from unemployment to employment are becoming major issues. The main goal of the present thesis is to model and measure the effect of different explanatory variables on the duration of current and complete unemployment spells, with emphasis on the effect of unemployment benefits. The focus is clearly empirical: alternative estimation strategies are compared for unemployment duration models on french data. The organizations responsible for the administrative collection of data on unemployment are the "union nationale pour l'emploi dans l'industrie et le commerce" & the "agence nationale pour l'emploi". The former computes, on the basis of information collected by the latter, the amounts of benefits. The first body allows us to get cross-section data from the "fichier national des allocataires" which contains information on all the unemployed people receiving benefits and new empirical evidence are derived. Job search theory provides the economic framework of our investigations. The analysis relies on results obtained from the failure-time-theory literature. In particular, we consider accelerated failure-time models.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3738 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.