Contribution à l'étude de certains complexes du cuivre (II) avec des dipeptides

par Hassan Kabli

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Michel R. Pâris.

Soutenue en 1989

à Dijon .


  • Résumé

    L'étude de la complexation du cuivre (II) par les dipeptides à base de glycine et d'hitidine nous a permis de définir en fonction de pH les différents sites de chélation, le type des complexes formés en solution aqueuse, ainsi que leur domaine d'existence. Les différents dosages ont été effectués par un appareillage de titrage automatique couplé à un micro-ordinateur. Les méthodes classiques de calcul étant inopérantes dans le cas des oligopeptiques, la méthode générale d'OSTERBERG informatisée a été retenue pour déterminer les constantes de stabilité des complexes mixtes de type MpHqAr. Cette étude a permis de montrer, que quelles que soient la température (25° ou 37 ° C) et la force ionique choisies, l'espèce déprotonée MH-1A prédomine dans le cas de la glycylglycine, de la valylglycine et de la prolylglycine au pH physiologique. Dans le cas de la glycylhistidine, c'est toujours le complexe MH-1A qui est majoritaire vers pH7 ; en revanche, pour l'histidylglycine, c'est le bicomplexe MA2 qui prédomine dans la même zone de pH. La différence essentielle entre ces dipeptides réside dans la présence et/ou la participation du cycle imidazole au phénomène de complexation.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of some copper (II) complexes with dipeptides


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228 f.)
  • Annexes : Bibliographie p. 173-183 (220 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1989/4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.