Intégration d'un langage de règles de production dans un système de gestion de bases de données relationnel : représentation du langage de règles et du contrôle de l’exécution

par Martine Barthez

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de ALAIN CABANES.

Soutenue en 1989

à Paris, CNAM .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les traitements complexes autour des bases de données nécessitent des fonctionnalités nouvelles, telles que l’inférence de données à partir de faits permanents. La réalisation de ces bases de données déductives passe par la définition d'un langage de règles de production, générant des relations déduites à partir de relations permanentes. Ces règles sont exécutées lorsqu'un utilisateur lance une requête faisant intervenir des relations déduites. Les règles dont l’exécution est non procédurale, sont parfois simultanément activables avec des conséquences contradictoires. Un contrôle de l’exécution s'impose: il est interne, implante dans le moteur d’inférence, ou défini par l'utilisateur dans un langage procédural ou de méta-règles. Selon les applications, tel contrôle est meilleur que tel autre. Cette thèse détaille le langage de règles rdl1, conçu pour le système de gestion de bases de données relationnel, Sabrina, puis les contrôles de l’exécution des règles et une application géographique écrite en rdl1

  • Titre traduit

    Production rule language integration into a relational data base management system: language and rule execution control


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 113
  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Th A 113 double
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.