Contribution à l'étude des effets de la chimiothérapie sur le parodonte d'une population atteinte de cancer du sein : évaluation parodontale à partir d'une série d'indices cliniques

par Jean-Marie Renoir

Thèse de doctorat en Odontologie

Sous la direction de Georges Perdrix.

Soutenue en 1989

à Clermont Ferrand 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'étude de l'impact sur le praodonte d'une chimiothérapie administrée à des patientes atteintes du cancer du sein, est susceptible de présenter un intérêt. Des indices cliniques (C. A. O. , D. I. S. , C. I. S. , O. H. I. -S. , G. I. , poche, mobilité) étudiés à l'aide de tests statistiques qualitatifs (test "t" de STUDENT,) (² de YATES) et quantitatifs (coefficient de corrélation r et de rang de SPEARMAN) permettent de rechercher les liaisons entre les indices et les effets du traitement sur le parodonte. Bien que l'on puisse noter une élévation significative du G. I. Et de la profondeur de poche, attribuable à la diminution des systèmes de défense, la chimiothérapie semble n'avoir qu'une action limitée sur le parodonte.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Santé.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque d'odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Odontologie 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.