Production et aromatisation in vitro des androgenes et des 19-norandrogenes par le corps jaune equin

par IHSAN AL TIMIMI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PIERRE SILBERZAHN.

Soutenue en 1989

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    In vivo, le corps jaune equin ne produit ni androgenes ni strogenes, cepandant, in vitro, l'incubation des microsomes de corps jaunes de jument avec la progesterone et du nadph, aboutit a la 17-alpha-hydroxygrogesterone et a l'strone ainsi qu'a de faibles quantites d'androstenedione. En presence d'un inhibiteur de l'aromatisation (4-hydroxyandrostenedione) la 17-alpha-hydroxyprogesterone et l'androstenedione sont accumulees. Par contre, le corps jaune bovin ne presente pas l'activite 17-alpha-hydroxylase ni 17,20-lyase. L'aromatisation de la testosterone et de l'androstenedione s'effectue via une perte stereospecifique de deux atomes d'hydrogene situes en position 1 beta, 2 beta, cette aromatisation a ete inhibee par le mgcl#2, le kcl et par l'edta. Le km de l'estrogene synthetase du corps jaune equin pour la testosterone et de 18,52,7 nm et pour l'androstenedione il est de 11,51,5 nm. Les 19-norandrogenes sont aromatises plus efficacement que les androgenes, mais l'affinite de l'aromatase pour les androgenes est plus elevee que pour les 19-norandrogenes. Ces deux types de substrats sont aromatises par une meme enzyme qui serait identique a celle du testicule equin mais differente de l'strogene synthetase du placenta humain


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 110 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.