Aspects theoriques et experimentaux des reactions de multifragmentation dans les collisions noyau-noyau aux energies intermediaires

par Daniel Cussol

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean Peter.

Soutenue en 1989

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le phenomene de multifragmentation apparait dans les collisoons noyau-noyau aux energies intermediaires. Ce mecanisme de reaction est etudie experimentalement et theoriquement. Sur le plan theorique, une tentative de description de ce phenomene est effectuee en connectant un modele dynamique et un modele de fragmentation. La phase dynamique est simulee par des calculs landau-vlasov jusqu'a l'obtention d'un systeme de basse densite. La phase de fragmentation est decrite par un modele de fragmentation statistique. Cette etude montre que la multifragmentation doit apparaitre aux energies intermediaires que le seuil et les proprietes de cette reaction sont lies au module de compressibilite de la matiere nucleaire. Sur le plan experimental, on analyse les donnees d'une experience sur l'evolution des mecanismes de reaction pour le systeme argon sur aluminium de 25 a 85 mev par nucleon. Cette analyse permet de classer les collisions en fonction de leur parametre d'impact afin de selectionner les collisions centrales. Des indications sur l'apparition du phenomene de multifragmentation sont obtenues


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 52 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.