Johan bojer, correspondant de presse. : etude realisee a partir de ses chroniques a aftenposten sur la france de "la belle epoque" ( 1902-1907 ) et de la grande guerre ( 1915 )

par André Vincent

Thèse de doctorat en Études scandinaves

Sous la direction de Frédéric Durand.

Soutenue en 1989

à Caen .


  • Résumé

    L'ecrivain norvegien johan bojer ( 1872-1959 ) decouvrit la france au cours d'un voyage de quelques mois en 1895. Il avait deja publie diverses oeuvres quand en 1902 il se vit offrir le poste de correspondant a paris de l'aftenposten. Il y resta 5 ans, se creant tres vite de nombreuses relations dans les milieux litteraires et politiques, surtout de gauche. Ses articles (encore jamais publies) portent sur des sujets culturels ou des problemes d'actualite touchant la vie et la survie de la france. En 1915, l'aftenposten demanda a bojer d'aller enqueter sur la situation creee en france par la guerre. Il resta 4 mois, visita le front de champagne, des hopitaux et surtout souligna l'energie et le serieux d'un peuple trop souvent villipende comme inconstant et leger. De retour en norvege, il publia ses articles en une brochure et prononca dans tout le pays 80 conferences. Il contribua ainsi a une evolution des mentalites en faveur des allies. De bojer on lit encore des contes et nouvelles et trois oeuvres intitulees : "le dernier viking", "les emigrants", "gens de la cote". Elles sont exemptes des defauts qui jusqu'alors lui etaient reproches : tendance a l'amphigouri, au nebuleux. Or ces oeuvres, bien qu'appelees "romans", sont en fait beaucoup plus de veritables reportages. C'est en cela que le travail du journaliste a ete benefique a l'homme de lettres.


  • Résumé

    The norwegian writer johan bojer ( 1872-1959 ) first visited france in 1895 and in 1902 was offered the position of aftenposten correspondent in paris. He satayed there 5 years and established close relationships with a lot of left-wing politicians and writers. The subjects dealt with in the articles are cultural and inspired by contemporary issues concerning the life of france in those days. In 1915, aftenposten applied to bojer to cover the situation created in france by the war. The subjects reviewed are military, human, psychological. Once he was back in norway, bojer edited his articles into a booklet and delivered 80 public lectures thus causing a change in norwegian mentalities in favour of the allies. Although a number of bojer's works are sunk into oblivion, yet 3 of them are still read ("the last viking", " emigrants ", (seasidev people") for the matter and the manner they are akin to the press direct reports he had got to train himself to when he was in france, a job which had forced him to do away with the bias to more or less foggy concepts and long-drawn explanations ha had previously been criticised for.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 Vol. (357 p. +101 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 1989 VINCENT B1
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 1989 VINCENT B2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.