Les gamètes de Pecten Maximus L. (Mollusca, Bivalvia)

par Germaine Dorange

Thèse de doctorat en Océanologie biologique

Sous la direction de Marcel Le Pennec.

Soutenue en 1989

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L’environnement gonadique des cellules sexuelles, le déroulement de la gamétogenèse, le devenir des gamètes formes et leur qualité au moment de l'émission ont été étudiés chez Pecten Maximus sur le plan ultrastructural et histochimique. Les résultats obtenus sur la gamétogenèse se sont révélés, dans l'ensemble, conformes à ceux de travaux antérieurs sur les bivalves et en outre ils ont permis : a) de mettre en évidence des cellules somatiques auxiliaires et leur rôle actif dans les processus de maturation des lignées germinales mâle et femelle ; b) de noter l'apparition précoce, au cours de la vitellogénèse, d'inclusions de type lysosomal ; c) d'identifier les granules corticaux et de mettre en évidence leur rôle dans la constitution d'une membrane de fécondation ; d) de préciser les caractéristiques structurales et histochimiques des gamètes ; e) de déceler l'existence d'une spermatogénèse anormale. Une description des phénomènes de dégénérescence des gamètes, notamment de la lyse ovocytaire particulièrement importante chez cette espèce en baie de St-Brieuc, a été réalisée. Diverses catégories cellulaires susceptibles d'être impliquées dans la résorption des reliquats de la lyse gamétique, ont été mises en évidence. Le rôle des hémocytes à fonction macrophagique est en particulier démontré. La question du transfert des produits de lyse a été discutée. L’examen en microscopie électronique des ovocytes émis par induction artificielle a permis de préciser les caractéristiques structurales des trois catégories d'ovocytes aisément identifiables en microscopie photonique sur des critères morphologiques simples et de déceler l'existence d'anomalies structurales dans des ovocytes d'apparence normale. En couplant l'analyse d'images aux techniques histologiques, une variabilité quantitative de leur contenu lipidique a également été détectée, permettant d'apporter quelques éléments de réponse à certains échecs de la reproduction de P. Maximus en écloserie comme dans le milieu naturel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(140-[7] f., 33 pl.)
  • Annexes : Bibliographie

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : R-251
  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.