Birnavirus et rhabdovirus en pisciculture nouvelle

par JEANNE CASTRIC

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Félix Baudin-Laurencin.

Soutenue en 1989

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La birnavirose du turbot est caracterisee par une mortalite elevee a 18c, des hemorragies musculaires et une necrose du tissu hematopoietique renal. La maladie est reproduite experimentalement. L'etude comparative des proprietes biologiques, serologiques et biochimiques de sept birnavirus de poisson, permet de les classer dans deux groupes correspondant aux serotypes de reference europeens. Par les poids moleculaires de ses proteines et(ou) de dson genome, chaque virus apparait unique a l'interieur d'un meme serotype. L'experience ne permet pas de demontrer le caractere pathogene des souches testees chez l'alevin de truite arc-en-ciel ou l'anguile. Un suivi de la septicemie hemorragique virale, shv, est realise lors d'une epizootie survenue chez la truite en mer; la maladie experimentale est etudiee en eau de mer et en eau douce et des essais de vaccination montrent l'efficacite d'un vaccin inactive, inocule aux truites avant transfert en mer. La sensibilite du bar, du turbot et de la daurade au virus de la shv est demontree experimentalement. L'etude comparative des proprietes biologiques, serologiques et biochimiques des rhabdovirus isoles d'anguille montre la diversite des souches appartenant aux deux sous-groupes des lyssavirus et des vesiculovirus; certaines se revelent pathogenes pour l'alevin de truite

  • Titre traduit

    Birnavirus and rhabdovirus in new intensive fish culture


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 149 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.