Le magmatisme des fosses a l'arriere de l'arc des nouvelles hebrides (campagne seapso 2 du no jean charcot) : chronologie, petrologie, geochimie : implications geodynamiques

par MARIE-CLAIRE MONJARET

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de HERVE BELLON.

Soutenue en 1989

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude chronologique, petrologique et geochimique des echantillons des fosses et des iles a permis de reconstituer l'histoire du systeme arc-fosse des nouvelles hebrides. La formation des fosses a l'arriere de l'arc des nouvelles hebrides est diachrone du sud vers le nord et polyphasee dans plusieurs zones. Elle fait partie integrante de l'arc. Ces fosses doivent donc etre consideres comme des fosses intra-arc. La zone vanikoro a l'extreme nord de l'arc est toutefois particuliere, par la nature du volcanisme qui temoigne de la naissance d'un arc dans cette zone, depuis 2,9 ma. L'ouverture des fosses peut etre liee entre 6,5 et 3,5 ma a des effondrements en bordure du bassin nord fidjien; apres 3,5 ma elle pourrait etre la consequence de la subduction-collision de la ride d'entrecasteaux


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 178 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MON
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.