Essai de mise en évidence d'une réaction biologique centrale de sevrage à l'arrêt de la neurosédation prolongée avec des morphinomimétiques chez des traumatisés craniens en état de coma

par Patrick Schue

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Philippe Erny.

Soutenue en 1989

à Bordeaux 2 .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 73 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMT BX%89-48
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Bordeaux 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.