Etude in vitro des interactions neurone-muscle dans la différenciation de la jonction neuromusculaire des mammifères

par Sabine de La Porte

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de JEANINE KOENIG.

Soutenue en 1989

à Bordeaux 2 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les cellules presynaptiques liberent des facteurs susceptibles d'influencer la synthese par la cellule musculaire de molecules de la lame basale. L'activite de l'acetylcholinesterase (ache) semble etre modulee par des variations du taux de ca#+ libre. Le taux de l'ache et le nombre de sites recepteurs a l'acetylcholine sont regules par des mecanismes differents l'ache est synthetise par les cellules musculaires. Le role du mononeurone serait de concentrer les molecules d'enzyme au site synaptique: l'addition de cellules de moelle epiniere a des cellules musculaires en culture ne modifie ni le taux, ni la repartition intra et extra cellulaire de l'ache et de ses differentes formes moleculaires

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination multiple

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 89BX2.B-76
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 89BX2.B-76
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.