La prévention de l'asthme post-exercice chez l'enfant asthmatique : analyse des effets d'un échauffement fractionné et personnalisé

par Philippe Desnot

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de André Taytard.

Soutenue en 1989

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Dans une première étude, nous avons mis au point une technique d'échauffement pré-exercice pour les enfants asthmatiques à l'exercice. Cet échauffement de type fractionne (E. F. ), personnalisé et réalisé en plein air est non asthmogène et protège du bronchospasme induit par une course de 7 minutes : le test d'exercice de base (T. E. B. ). Nous avons complété ce travail: - par la multiplication des mesures sur le terrain - par la comparaison avec une population d'enfants sains - par l'individualisation des résultats. Notre but est d'améliorer les effets de cet échauffement, d'en préciser les indications, et d'ainsi mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques de l'asthme à l'exercice. Cette étude a été réalisée sur 30 enfants asthmatiques à l'exercice positifs à un test de provocation en laboratoire et 30 enfants sains. Par la surveillance du débit expiratoire de pointe (D. E. P) nous avons évalué l'asthmogénicité propre du T. E. B. , de l'E. F. Et son degré de protection. Les données du T. E. B. Confirment les données du laboratoire et l'hyper-réactivité bronchique importante des enfants asthmatiques comparés aux enfants sains. L'evolution du D. E. P. Au cours de l'E. F. Objective une labilité bronchique anormale des enfants asthmatiques. L'E. F. Est non asthmogène pour plus de 80% des enfants asthmatiques, protecteur pour 80% d'entre eux et permet une amélioration des performances pour les deux tiers.

  • Titre traduit

    Prevention of exercise - induced asthma in asthmatic children. Benefit analysis of a persenalized field warm-up program


  • Résumé

    In a previous study, we have found out a warming-up methodology for children suffering from exercise induced bronchospasm (E. I. B. ). This personnalised and field warming-up (WU), by means of short-exercise sets is not EIB - provoking, and can prevent or decrease the intensity of the bronchospasm induced by a seven-minute run : the basic exercise test (BET). We have completed this work by : - the multiplication of the clinical and functionnal field evaluations; the comparison with a healthy children population; the individualisation of the results. Our target is to improve the effects of this warming-up programm, to state indications definitily and thus to better understand physiopathological works of EIB. Thirty asthmatic children and thirty healthy children took part in the study all asthmatic chil- dren presented symptoms of eib diagnosed by tread-mill. Thanks to the evaluation of peak expiratory flow (PEF), we have measured the ability of the bet to provoque attack as well as the wu and its degree of prevention. The bet results confirm those obtained with the tread-mill. The evolution of the pef during the WU shows an irregular bronchial reactivity of the asthmatic children. WU, is not EIB-provoking for more than 80% of the asthmatic children, prevents 80% of them from EIB and allous an improvement of the performances for two third of them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 f)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et techniques des activités physiques et sportives-STAPS.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 159
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.