L'education chez platon et en afrique noire traditionnelle : etude comparative

par DJIBRIL AGNE

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de MICHEL WORONOF.

Soutenue en 1989

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La notion platonicienne de l'education repose sur les riches apporte de la culture homerique et des courants litteraire et philosophiques de l'epoque classique. De meme la notion negro-africaine de l'education trouve son fondement dans la diversite culturelle de l'afrique noire. Dans les deux systemes educatifs compares, on tient compte des groupes et des classes d'age pour concevoir et etablir le programme dans les differents cycles d'enseignement. Pour des raisons qui relevent a la fois de l'eugenisme et des ideaux familial et communautaire, l'education debute a la conception et se termine a la maturite de l'homme. Dans cet intervalle de temps, le citoyen (chez platon) ou le membre du groupe (en afrique) auront recu une formation physique, morale, intellectuelle, scientifique et politique qui leur permet de vivre dans une societe unie et solidaire. Au demeurant, dans les deux societes, l'education est consideree comme la principlae institution qui engendre l'equilibre entre le physique et le mental, qui adapte l'homme a son milieu et qui favorise et instaure la stabilite sociale et l'unite politique au sein de l'etat ou au sein du groupe.


  • Résumé

    The platonic notion of education is based on the rich contributions of homeric culture, litterary and philosophic trends of the classic era. In the same way the negro-african notion of education has its bases on the cultural diversity of black africa; in both systems of education, class and age group are taken into consideration in the conception of an establishment of a programme for the different educational cycles. For reasons relating to eugenics as well as family and community ideals, education begins with man's conception and ends at his maturity. During this lapse of time the citizen (according tei plato) or the group member (in africa) will have received the physical, moral, intellectual, scientific and political training that enables him to live in a society built an unity and solidarity. On the whole, education is considered in both societies as the principal institution that engenders equilibrium between the physical and the mental abilities. It adapts man to his clan, promotes and institutes social stability and political unity within the state and within the group.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.