L'homme décentré : culture et traduction, traduction et culture

par Jean-Louis Cordonnier

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Albert Dérozier.

Soutenue en 1989

à Besançon .


  • Résumé

    La traduction est le plus vieux métier du monde. Au cœur des rapports d'altérité, elle révèle le même et l'autre, ainsi que l'état de leur relations. Dans notre culture, historiquement, la traduction est annexion. Une archéologie de la traduction le met en évidence. Mais ce rôle est désormais suranné. Aujourd'hui, la traduction doit s'articuler dans une éthique, et doit être dévoilement de l'étranger. C'est-à-dire qu'elle doit passer de la fermeture, état ou elle était confinée jusqu'à présent, à l'ouverture. Celle-ci est une attitude de liberté, ou s'exerce l'écoute de l'autre. Avec en retour, l'acceptation du changement possible de nos propres modes d'être et d'interpréter. Donc vers le décentrement, pour le parachèvement de notre culture. A la recherche de l'unicité de l'homme. Et pour que le même et l'étranger constituent ensemble l'homme décentré, tache commune et exaltante qui permettra, au-delà des différences d'entrevoir la terre-patrie. C'est bien le moment de rappeler les grands principes de la révolution de 1789. Cette fois cependant, il ne s'agit plus d'imposer, mais d'échanger et de construire ensemble.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-467-2 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.433-452. Index. Errata

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1989.1002
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 211030
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50290
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.