Sur la modélisation des systèmes d'information organisationnels intelligents

par Françoise Laban

Thèse de doctorat en Ingénierie des organ. économiques

Sous la direction de JEAN LOUIS LEMOIGNE.

Soutenue en 1989

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Il semble que les scientifiques de toute obedience s'accordent pour reconnaitre que la "revolution" de cette fin de siecle soit un nouveau concept de l'information, et il est interessant de noter que nous utilisons les memes terminologies (naissance, vie, finalites, organisation, apprentissage, memorisation. . . ) pour decrire les echanges d'information qui, d'une part rendent complexe la matiere vivante, et d'autre part organisent nos societes. Comment donc par l'evolution des outils de representation et de traitement de l'information, pouvons-nous tenter une description d'outils d'aide a la decision, legitimes en tant que sustemes d'information organisationnelsintelligents? nous pouvons seulement esquisser des rouages de methodes d'aide a la decision dont on voudrait qu'elles creent un constant enrichissement mutuel entre nos mecanismes mentaux de conception et nos modes de construction d'outils amplifiant ces processus cognitifs de conception. Ces nouvelles methodes tentent d'unifier plusieurs champs de connaissances, afin de legitimer les "sciences" de l'organisation. Nous pouvons alors emettre l'hypothese selon laquelle tous les systemes d'information sont creation d'une memoire collective, memoire enrichie par les acteurs d'une organisation. C'est l'inspiration de ces nouvelles methodes qui ouvre un champ d'applications pour construire cesmemoires collectives, dont les individus se servent pour faire vivre leur organisation economique. . .


  • Résumé

    It seems that scientifics from any allegiance agree to assess that the revolution in this end of year reveles a new concept of information, and it is interessant to note that we use the same terms (birth, life, finality, organization, learning,. . . ) for describing the exchanges of information which, on one jhand make complexer living matter, on the other hand organize our societies. The how from the evolution of representation and treatment of information tools, can we try a description of decision support system, to be legitimed as intelligent organizational information systems? we can only pattern wheelsof decision support methods about which we would they create a permanent cross fertilization between our mental mecanisms of conception and our methods of building tools increasing theies congnitive processes of conception. These new methods try to unify several knowledge fields, in order to assess the "sciences" of organization. So we can make an hypothesis according which all the information systems are emergence of collective memory, memory continuously increased by an organization ' actors. It's the investigation of these new methods who opens domains of application to build these collective memories in which people pick up in order to permit their economic organization to live; for by using new computer tools or memorization on cognitive

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 364, 9 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 1516/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.