Equilibre de ségrégation superficielle de l'argent sur le cuivre : structures et isothermes

par Jérôme Eugène

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Françoise Cabane et de Bernard Aufray.


  • Résumé

    La segregation superficielle, rejet d'impuretes ou d'atomes d'une solution solide vers la surface, est etudiee par diffraction d'electrons lents et par spectrometrie d'electrons auger, utilisees conjointement. Le choix du systeme cuivre-argent tient compte des caracteristiques, assez voisines, de ces metaux et de leurs faibles solubilites mutuelles laissant presager une forte segregation. Une nouvelle surstructure d'argent (parallelogramme) sur cuivre (un, un zero) est decrite; les surstructures, neuf par neuf sur cuivre (un, un, un), deux par quatre sur cuivre (un, un, zero) et dix par deux sur cuivre (un, zero, zero), sont confirmees. Des isothermes de segregation d'equilibre, concentration superficielle d'argent en fonction de la concentration d'argent en volume, sont deduites des cinetiques de segregation a partir d'une solution solide d'argent dilue dans le cuivre et des cinetiques de dissolution a partir de depots d'argent sur le cuivre pur. Elles montrent l'influence de l'orientation de la face sur leur forme et leur position, et l'existence de transitions de phase superficielles. Ces resultats sont confrontes aux modeles theoriques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : III-129 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 126-129

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1460
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.