Micropropagation et microgreffage de deux espèces de jasmin cultivées à Grasse : J. Officinale L. Et J. Grandiflorum L.

par Christian Connault

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie végétales

Sous la direction de Pierre Neville.

Soutenue en 1989

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre d'une amélioration de la production de plants de jasmin greffés (Jasminum grandiflorum L. Greffé sur Jasminum officinale L. ). Ils sont destinés à fournir des fleurs dont est extraite l'essence de jasmin. Grâce à la recherche des conditions optimales de germination des semences de J. Officinale, des plantules saines ont pu être obtenues in vitro. Le microbouturage in vitro des deux espèces de jasmin, à partir de boutures de plantules ou de plantes adultes, puis l'enracinement des explants ont été réalisés. Certains facteurs de l'environnement influencent la croissance et la rhizogenèse. Le microgreffage du J. Grandiflorum sur le J. Officinale a été effectué en conditions stériles. Le comportement des vitroplants microgreffés, en sortie de tube et en plein champ, a été étudié. D'autres méthodes de micropropagation ont été utilisées pour tester la réactivité du jasmin : la culture d'apex, la formation et la croissance de cals, la production de protoplastes et la néoformation de bourgeons.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 103-126

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 3110
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.