Les changements de systèmes de représentation et de traitement dans une tâche d'entrainement à la programmation informatique : étude différentielle chez des sujets de 8-9 ans

par Jean-Claude Coulet

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Francine Orsini-Bouichou.

Soutenue en 1989

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Dans ce travail, nous envisageons les rapports que peuvent entretenir les connaissances mises en jeu dans une tache particuliere avec d'autres formes de connaissances plus generales. Au cours d'un entrainement a la programmation informatique, nous avons cherche a aborder les constructions cognitives chez l'enfant sous l'angle des systemes de representation et de traitement (srt) mobilises (et ou elabores) en reponse a des problemes de traduction ou de mises en correspondance de programmes et de dessins de trajectoires. Dans une premiere etude, on montre quelles caracteristiques sont attribuables a ces srt ainsi que les evolutions intra-individuelles qu'ils subissent durant l'entrainement. Ainsi, on a pu mettre en evidence leur articulation autour de deux schemes familiers et caracteriser leur evolution temporelle a partir de quatre types de sequences comportementales differenciees. Puis, dans une deuxieme etude, a travers les effets de l'entrainement sur les performances dans une epreuve de coordination de points de vue, on a mis en evidence les relations existant entre ces types de sequences comportementales et le niveau de generalite des connaissances ulterieurement recueillies. On interprete ces resultats en termes de processus de gestion et de controle de l'activite differencies (soit determines par le but a atteindre, soit orientes vers certaines prises d'informations favorables a des restructurations) permettant des constructions cognitives de niveaux differents.


  • Résumé

    In this search, we have tried to deal with the relations between specific and general knowledges. Particulary, during a programming teaching, we consider the children's knowledge elaboration from the representation and processing systems (rps) used (and or built) in order to solve problems about translating or coupling of programs and trajectory drawings. In a first study, we establish what sort of caracteristics are assignable to those rps, as well as intra-individual evolutions they undergo during the teaching. Thus, on the one hand, we show that they are essentially connected with two familiar schemes and, on the other hand, we characterize their temporal evolution from four differentiated behaviour sequences. Then, in a second study, we have been able to demonstrate, through training effects on a spatial perspective task, what the relations are between these behaviour sequences and the level of built knowledge generality. Results are interpreted as an use of control systems differentiated (either induced by the task goal or directed towards some information-gathering propicious to cognitive reorganizations) and linked to different levels of knowledge constructions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 297 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.