Musique et vie sociale chez les Djimini (Côte-d'Ivoire)

par Mahamadou Coulibaly

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Claude Pairault.

Soutenue en 1988

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'étude révèle une diversité de genres musicaux qui reflètent à la fois la structure et l'organisation sociale. En règle générale, chez les Djimini, la musique explicite et élucide des relations d'opposition et d'imbrication entre animistes et musulmans, l'enjeu de ces relations étant de marquer une identité culturelle.


  • Résumé

    The study reveal many kind of music which throw back, at the same time, the social structure and organization. As a rule, at the Djimini's, music explicit and clarify some opposition relationship between animist and moslem, for conquer a cultural identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (336 f.)
  • Notes : Thèse non corrigée

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.