Rimbaud épistolier : poésie et silence

par Dae-Kyun Han

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Daniel Leuwers.

Soutenue en 1988

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ses premieres oeuvres qui precedent le bateau ivre, rimbaud evolue vers un nouveau code litteraire. Une telle evolution se revele plus clairement dans la correspondance redigee pendant cette periode de l'activite poetique (mai 1870-aout 1871). L'elan vers un nouveau code litteraire entraine chez rimbaud la negation meme de la litterature, notamment a partir des vers libres composes en 1872. Dans une saison en enfer et les illuminations la poesie tend infiniment vers son univers merveilleux contenant dans le vaste champ toutes les realites venant au-dela des horizons imaginaires de l'ecriture. Le silence rimbaldien est bien inscrit dans la correspondance africaine et nous apparait comme la revelation de la volonte de vivre une poesie en actes. La correspondance africaine est aussi le prolongement direct d'une saison en enfer. Dans ce sens que le "livre" de 1873 contient l'esprit "paien" ou "negre" qui se developpera en detail et plus reellement dans la vie et dans les lettres de rimbaud l'africain. La continuite se prolonge au-dela de sa vie. Par le refus de la poesie, rimbaud ouvre une nouvelle voie vers la modernite de la poesie. Quand le refus de la poesie redevient une poesie. Nouvelle poesie a transcrire la verite de la vie toujours voilee sous la toile des mots. Rimbaud est bien un apotre des poetes de notre siecle.

  • Titre traduit

    Rimbaud letter-writer. Poetry and silence


  • Résumé

    In his early works that precede le bateau ivre (the drunk boat), rimbaud performs evolutions into a new code of the literature. These evolutions become more clear in his correspondence written during the first period of the poetical activity (may 1870-august 1871). Such an impulse toward the new literary code entails in rimbaud the negation itself of the literature, more particularly from the unrimed poetry compound on 1872. In une saison en enfer (a season in the hell) and the illuminations the poetry tends infinitely to his marvellous universe that contains in the vast field all the realities coming beyond the imaginary horizons of the writing. The silence of rimbaud is well inscribed on the african correspondence as a new writing. This correspondence is also the diret prolongation of a season in the hell containing the "pagan" or "negro" spirit that will develop in detail and more really during the life and in the letters of the african rimbaud. The continuity is prolonged beyond his life. By the refusal of the literature, rimbaud opens a new way toward the modernness of the poetry. When this refusal becomes a poetry, rimbaud is well a apostle for the poets of this century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.