Etude de la phase nocturne de la couche limite atmospherique

par Claude Estournel

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Daniel Guédalia.

Soutenue en 1988

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail realise est une etude de la couche limite atmospherique en phase nocturne (cln) basee sur l'analyse de donnees experimentales et sur la simulation numerique. Le modele utilise est unidimensionnel, il traite les transferts par un schema en coefficients d'echanges et en energie cinetique turbulente, et le transfert radiatif grace a un modele multispectral. Une nouvelle parametrisation des longueurs de melange est proposee. On utilise le modele pour etudier les caracteristiques fondamentales de la cln: le refroidissement nocturne, le profil de vent avec le jet de basses couches et la hauteur de la cln. En ce qui concerne le refroidissement nocturne on etudie le role respectif des composantes radiative et turbulente suivant la valeur du vent geostrophique. On examine le role des mecanismes qui perturbent la formation du jet nocturne: baroclinie, advection. Dans une troisieme partie, on simule des donnees experimentales. Dans des conditions de vent faible, la bonne qualite du module radiatif permet de bien simuler les profils thermiques. Dans des conditions de vent fort, on met en evidence l'influence des processus de moyenne echelle; le schema de turbulence adopte permet de retrouver les caracteristiques principales de l'evolution de la cln.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 178 P.
  • Annexes : 105 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1988TOU30042
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.