Les tours rondes d'Irlande

par Henri Noubel

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Roland Bouyssou.

Soutenue en 1988

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La plupart des monasteres irlandais du moyen age possedent une tour ronde qui mesure jusqu'a plus de trente metres de haut. L'histoire des monasteres du debut du christianisme permet de comprendre dans quel contexte furent construites ces tours que les annales irlandaises mentionnent des le milieu du dixieme siecle. La geographie physique de l'irlande qui regit en grande partie l'histoire du pays, permet de savoir comment se repartissent les monasteres a tour ronde et quelle est la nature du materiau necessaire a l'edification de cette derniere. Les textes donnent a la tour le nom de "cloigtheach", c'est-a-dire "maison des cloches". Elle faisait donc office de clocher, mais pouvait aussi servir de refuge en cas d'attaque et d'endroit ou les moines entreposaient les objets precieux. L'origine irlandaise de la tour ronde qui s'inscrit dans une vieille tradition de monuments circulaires en pierre, est indeniable. Neanmoins, les nombreux echanges avec le monde de rome et de byzance, par ravenne notamment, permettent de penser que l'idee vient d'italie. Quoi qu'il en soit, le "cloigtheach" est devenu, a partir du dix-neuvieme siecle, un des principaux symboles de l'irlande : n'inspire-t-il pas une si grande variete d'artistes!

  • Titre traduit

    The round towers of ireland


  • Résumé

    Most irish monasteries of the middle ages have a round tower up to more than thirty metres high. The history of the monasteries at the beginning of christianity enables us to understand the context in which these towers (mentioned in irish annals as early as the middle of the tenth century) were built. The physical geography of ireland which to a large extent determines the history of the country, allows us to see how the round tower monasteries are distributed as well as the nature of the building materials which were required to erect the towers. Annals gibe the towers the name "cloigtheach", that is "the house of the bells". The tower thus had the function of a belfry, but could also be used as a shelter in the event of an attack as well as a place where the monks stored precious objects. The irish origin of the round tower, set in an ancient tradition of circular stone monuments, is undeniable. Nevertheless, the numerous exchange visits with the world of rome and byzantium via ravenna in particular, lead us to think that the round tower idea originates in italy. Whatever the truth of the matter, the "cloigtheach", from the nineteenth century onwards, has become one of the main symbols of ireland, inspiring as it does such a great variety of artists.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (VI-439 f.-120 pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.TOU.LETT.1988
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/385
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.