Le Pouvoir à Loja (Equateur) au vingtième siècle : une oligarchie foncière face a la montée des contre-pouvoirs

par Emmanuel Fauroux

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Claude Lugan.

Soutenue en 1988

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    A la faveur de l'extrême isolement qui caractérisait la région de Loja, une "micro-oligarchie" lojane a réussi, à la fin du XIXe siècle, à construire à son profit un système de pouvoir local efficace et homogène, reposant sur la très grande propriété foncière (la hacienda). A partir des toutes dernières années du XIXe siècle, ce système de pouvoir local s'est heurté à plusieurs types d'agressions liées au projet de société imposé par l'état libéral, à la montée des classes moyennes, à l'apparition d'une population urbaine de plus en plus difficile à contrôler. Avant la fin des années 1960, la micro-oligarchie était parvenue, au prix d'un certain nombre d'ajustements, à rétablir sa situation chaque fois qu'elle était menacée et a conserver l'essentiel de ses prérogatives. L'ancienne classe localement dominante a perdu son statut foncier et a éclaté sous la pression des événements. Elle n'existe plus en tant que groupe social organise même si certains de ses membres ont réussi, individuellement, à conserver une partie des rênes du pouvoir local.

  • Titre traduit

    The Local power in Loja (ecuador) in the xxth century. A landed oligarchy facing the rising of counter-powers


  • Résumé

    Owing to the extrem isolation which caracterized the region of Loja at the end of the xixth century, a "micro oligarchy" succeeded to build up a very homogeneous and efficient local power system based on very large landed "hacienda" type estates. From the very last years of the xixth century onwards, that kind of local power was confronted with various types of local power connected with the new social directives imposed by the liberal state, the rise of the middleclass and the emergence of an increasingly dificult to control urban population. Before the end of the sixties, at the cost of certain adjustments, the loja micro-oligarchy had succeeded to restore its situation each time it had been threatened and to keep the essential of its prerogatives. From the seventies onwards, all the traditional systems of production in the region were depressed by several converging factors : the worsening drought and an agrarian reformation which particularly affected the big estates. The previous local ruling class has lost its land based status and split under historical and political events. As an organized social group, it has no more existence even if some of its members have individually managed to keep some local power.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (469 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1013-1988-7
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque Garrigou.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T62436
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.