La raison d'état chez Hobbès et Spinoza

par Dimitris Kotroyannos

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Gérard Duprat.

Soutenue en 1988

à l'Université Robert Schuman (Strasbourg) .


  • Résumé

    L'objet de la raison d'etat est chez Hobbès et Spinoza de garantir, par la raison rationnelle, la diversité naturelle c'est-à-dire l'individualité dont la raison est le signe. On peut alors distinguer deux niveaux expressifs de la politique : celui ou l'on peut jouer et combiner artificiellement ou réellement certains affects contre d'autres dans le but de construire une situation stable et d'éviter les catastrophes destructrices pour tous; celui qui rend par la conduite de la raison infaillible du souverain l'action intersubjective de l'homme plus efficace et productive car le souverain protège l'individu. Sur ces deux niveaux Spinoza est proche de Hobbès pour concevoir la constitution anhistorique de l'état mais en même temps renverse son contenu puisqu'il se base sur des fondements épistemologiques différents. Ainsi l'action politique de l'individu chez Hobbès, se détermine dans la finitude et l'obéissance tandis que cette action chez Spinoza se réalise dans et pour la liberté.

  • Titre traduit

    ˜The œState's reason by Hobbès and Spinoza


  • Résumé

    The matter of the state's reason by Hobbes and Spinoza is to warrant through the rational reason, the natural variety, that means the individuality of which the reason is the sign. Two expressive levels of the politics can be distinguished : the one where some passions may be played and combined artificially or really against others in the purpose to built a steady position and to avoid the catastrophes which may be destroying for everybody. The other which senders the intersubjective action of man more efficient and productive by the leading of the infallible reason of the sovereign because the sovereign protects the individual. On both levels Spinoza is near Hobbès to conceivethe anhistorical building of the state but in the some time he reverses its contents when he is grounded of epistemologiques bases. Thus the political action of the fellow is delimite by Hobbès by the "ending" and the submissiveness while it's resolved by Spinoza in and for freedom.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XIII-705 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : F.16.269,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : F.16.269,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT.STRASBOURG.1988,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT.STRASBOURG.1988,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.