Etude d'une proteine de la membrane plasmique de l'oligodendrocyte en culture

par François Michel Pari

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Guy Vincendon.

Soutenue en 1988

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des anticorps diriges contre des antigenes partiellemnt accessibles a la surface de la membrane oligodendrogliale constituent des outils biologiques utiles pour l'etude des mecanismes biochimiques de la myelinisation. Deux glycoproteines (g2 et g3) derivant de la membrane oligodendrogliale, sont utilisees comme marqueurs d'oligodendrocytes. Une glycoproteine de 53 kda a ete identifiee a la surface de l'oligodendrocyte isolee, un serum polyclonal a ete obtenu. Une etude immunocytochimique a confirme sa presence a la surface de la membrane plasmique, elle est egalement trouvee en surface sur les fibroblastes et les cellules de la lignee c 6. Cet antiserum ne marque pas les oligodendrocytes differencies in vivo. Les anticorps anti 53 kda apparaissent comme un outil biologique exceptionnel pour l'etude des precurseurs d'oligodendrocyte in vivo

  • Titre traduit

    Study of a plasma membrane protein of oligodendrocyte in culture


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 119 P.
  • Annexes : 264 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1988;431
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.