Innovation et rupture : à propos de la théorie de l'évolution économique de Joseph A. Schumpeter

par Rémy Risser

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patrick Cohendet et de Ehud Zuscovitch.


  • Résumé

    Le phénomène de rupture résulte d'un comportement endogène des agents économiques. La conscience que les agents se forment des ruptures technologiques potentielles et les décisions spécifiques qui en découlent permettent d'expliquer l'apparition des innovations majeures. La première partie revient à l'origine du concept de rupture, c'est-à-dire à la théorie de Schumpeter. Sa critique dégage la voie pour une analyse ex ante de l'innovation majeure qui est développée dans la seconde partie. D'un point de vue microéconomique, le rôle structurant joué par les anticipations technologiques est souligné ainsi que leurs propriétés. Dans le cadre d'une industrie atostique close, le comportement de rupture est analysé en fonction de la disponibilité ex ante d'une information publique et des effets d'annonce préalables des agents. La condition ex ante de la propagation d'une innovation majeure acquiert une propriété de rupture mésoéconomique. Lorsque l'information publique est déterminée de façon centralisée, une fonction de diffusion sigmoïdale est obtenue uniquement au-delà du seuil de percolation. En deça de ce seuil, le processus de diffusion est bloqué. Lorsque l'information publique est fonction des annonces des agents, il y a blocage du processus même au delà du seuil de percolation s'il existe une annonce défavorable, quand les annonces se répartissent de façon uniforme dans le temps, ou si un groupe entier d'annonces est défavorable quand il y a hétérogénéité. La rationalité du comportement d'annonce se justifie par l'existence de coûts de rupture qui dissuadent les agents de rechercher une position de pionnier. L'observation des stratégies industrielles dans la construction automobiles confirme un tel comportement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (507 p)
  • Annexes : Bibliogr. p.487-502. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TM.501.798,1988
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH/1988/RIS
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/1988/RIS (Mag)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.