La conception de la nevrose obsessionnelle dans les textes de freud et de lacan. Analyse de cas

par Athanassios Galanis

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marcel Scheidhauer.

Soutenue en 1988

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Freud, en structuraliste, decouvre la nevrose obsessionnelle et l'oppose a l'hysterie. A partir d'une lecture de cette nevrose, il en determine les causes et enrichit sa theorie de l'inconscient. Il se constitue ainsi une entite nosographique qui se stabilise avec ce signifiant, la nevrose obsessionnelle. Cette structure est une reponse a des questions comme : qu'est-ce que le pere? qu'estce que la mort? lacan ne rompt pas avec cette clinique fondee par freud et il indique combien le discours du maitre implique celui de l'obsessionnel. Une relecture de certains cas decrits par freud montre que le discours de l'obsessionnel est le symptome du discours du maitre.


  • Résumé

    Freud, in so far as a structuralist, brings to light obsessional neurosis compared to hysteria. Starting from a personal view of this neurosis, he sets out its causes and enriches his own theory about unconscious. So that a nosographic entity is made up and stabilized, bearing this meaning : obsessional neurosis. This structure answers questions like this : what is death? what is the father? as to lacan, he does not break off with this clinical lecture of freud's and points out how much of the master's speech is implied in the obsessional's one. A new reading of some of the cases described by freud may show that the obsessional's speech is the token of the master's speech.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.