La ligamentoplastie activo-passive de la cheville : une technique originale : révision à long terme de 101 chevilles opérées (1976-1983)

par Frédéric Farizon

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Gilles Bousquet.

Soutenue en 1988

à Saint-Etienne .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Après un rappel anatomique, physiologique, physiopathologique et biomécanique du complexe articulaire de l'arrière-pied, l'auteur aborde, à travers les données de la littérature, les différentes étapes du diagnostic et du traitement des entorses graves et des instabilités antéro-externes de la cheville. La révision, à plus de 7 ans de recul moyen, de 101 chevilles opérées montre l'intérêt de la technique originale de ligamentoplastie activo-passive de la cheville au niveau du résultat fonctionnel et de son maintien à long terme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EM 44603
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Saint-Etienne 1988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.