Contenu énergétique, migrations et stratégies du zooplancton lacustre. (cas de quelques populations de trois lacs tempérés)

par Jean-Louis Berthon

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Buisson.

Soutenue en 1988

à Saint-Etienne .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La dynamique et les stratégies adaptatives de quelques populations de crustacés zoo planctoniques de trois lacs ont été étudiées. Pour chaque population, on a considère la biomasse, la production secondaire, la composition biochimique, le contenu énergétique des organismes au cours de leur développement, mais aussi leur répartition spatio-temporelle et leurs migrations dont dépend largement leur budget calorifique. La constitution des réserves énergétiques puis leur utilisation ultérieure sont les facteurs déterminants du comportement des organismes. Les critères les plus importants étant l'abondance et la vitesse d'accumulation. Lorsque les réserves sont abondantes, les animaux développent une stratégie de type k, comme la ponte d’œufs de durée, lorsque le stockage est rapide, ou la survie hivernale des adultes, lorsqu'il est lent. Au contraire, quand les réserves sont insuffisantes, la stratégie est de type r. Cependant, les organismes vivent alors au jour le jour et doivent effectuer d'amples migrations saisonnières et journalières a la recherche de leur nourriture. Les migrations jouent donc un rôle fondamental : ou bien elles contribuent a la constitution du potentiel énergétique, ou bien elles permettent aux animaux de compenser l'absence de réserves.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 453 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.