Roman anglais et traditions populaires de Walter Scott à Thomas Hardy

par Mamadou Kandji

Thèse de doctorat en ETUDES ANGLAISES

Sous la direction de Jacques Leclaire.

Soutenue en 1988

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La culture populaire, celle de la paysannerie de l'angleterre est presente presente, de maniere diffuse, dans le roman anglais du 19e siecle. Cette etude examine les aspects multiformes des coutumes, superstitions et pratiques populaires dans le roman anglais, de scott a hardy. Apres avoir defini, de maniere theorique d'abord, puis a l'aide d'exemples precis, l'heritage culturel anterieur au 19e siecle, l'etude s'efforce de montrer comment scott, les soeurs bronte, george eliot et thomas hardy emploient et adaptent cette culture populaire a leurs creations romanesques. L'impregnation dans l'enfance et la jeunesse a familiarise les ecrivains a cette culture orale, aux contes, legendes et ballades. Dans l'oeuvre de scott, il s'agit d'une exploration des valeurs anciennes d'ecosse, des coutumes des hautes-terre, par exemple, dans le contexte global de la recuperation du merveilleux superstitieux. Avec les soeurs bronte, c'est le fantastique des contes et ballades, celui du surnaturel; avec la difference que la ou charlotte se preoccupe davantage de fantaisie, de fantasmagorie, emily se tourne vers les superstitions et le merveilleux des ballades populaires. La seconde partie du travail porte sur george eliot et thomas hardy comme ecrivains regionalistes, tous deux traitant du folklore, le plus souvent local, qu'ils apprehendent selon leur sensibilite personnelle. George eliot prend du recul par rapport aux rites et coutumes qu'elle ne renie pas, mais dont elle deplore le travestissement. Dans ses oeuvres, rites et coutumes fonctionnent comme un discours, un langage servant a illustrer la theorie qui lui est chere de la communaute bien integree. Avec hardy, l'on voit le folklore a l'oeuvre. L'auteur emploie les divertissements dans leurs formes les plus plus variees pour enrichir la substance de ses oeuvres romanesques. Danses, fetes populaires et rites agraires, tout cela est present dans ses oeuvres. Le rapprochement de toutes ces oeuvres nous amene a la conclusion que le roman anglais du 19e siecle repose sur une solide tradition de culture populaire ; et que sa genese est indissociable de celle-la.

  • Titre traduit

    Popular culture in the nineteenth century english novel from walter scott to thomas hardy


  • Résumé

    Agarian popular culture is an important component of the nineteenth-century english novel. This thesis is an attempt to map out the manifestations of customs, beliefs and popular superstitions, in the english novel, from walter scott to thomas hardy. The first chapter of this dessertation deals with the cultural heritage. Next, follow the chapters on scott, emily, charlotte bronte, george eliot and finally, hardy who availed themselves of the popular culture they had known and observed, in order to give substance and depth to their fiction. Scott taps the customs, beliefs, of the scottish highlands aiming, in so doing, at the rivival of ancient popular culture. Whereas the bronte sisters approach it differently. Charlotte is more sensitive to fantasay, fantasmagoria and mental issues ; emily deals with the supernatural germane to the ballad tradition (fairies, ghost-lores, witchcraft and demonology). The second part of the dissertation reviews george eliot and hardy as regional novelists who explore the folklore and local customs of their respective midlands and dorsetshire. In george eliot's treatment, satire and irony take the lead over romanticism. In hardy's works one can observe the richness and depth of dorsetshire folklore : popular feasts, fair-grounds, superstitions, and sundry customs and beliefs are handled vividly. As a conclusion, the thesis states that the rise of the english novel is closely related to the genesis of folklore scholarship and popular culture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (567 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : XB5864/1
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : XB5864/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.