Aspects comparatifs de l'hystérie chez la femme française et la femme marocaine du milieu rural

par Amina Chouki

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Jacques Kress.

Soutenue en 1988

à Rennes 2 .


  • Résumé

    L'objet de cette étude est de comparer les aspects cliniques de l'hystérie chez la femme marocaine et la femme française issue du milieu rural. Durant ce traité, notre hypothèse était de savoir si les différences dans l'expression de l'hystérie sont dues au milieu socioculturel. Nous avons été confrontes à la problématique suivante : est-ce que ces particularités relèvent d'une différence dans la structure de l'hystérie ou bien sont-elles dues à des différences dans la symbolisation culturelle. Au niveau de la méthodologie, nous avons commencé par un aperçu historique de l'hystérie et la névrose. Ensuite nous nous sommes attelés aux différentes étapes de la socialisation de la femme marocaine, et comme moyens, nous avons utilisé le T. A. T. , le Rorschach ainsi que l'étude de 20 cas. Pour établir une analyse et une comparaison entre les cas français et les cas marocains, nous avons utilisé les variables suivantes : l'âge, la situation matrimoniale, le nombre d'enfants, le rang dans la fratrie, le niveau d'études et le niveau socio-économique. Nous avons utilisé également comme critère de choix, la demande de soins psychiatriques, le motif de l'hospitalisation, le niveau de verbalisation des troubles et les manifestations morbides. Nous avons conclu que quelque soit le lieu de vie, la culture, la société, le mécanisme intime de la névrose hystérique reste inchangé. Seule son expression varie


  • Résumé

    The purpose of this study is to compare the clinic aspects of hysteria of the French and Moroccan women issued from rural environment. During this study our hypothesis was to determine if the expression of hysteria is related to the cultural and social environment. . . We have been confronted to the following: does the characteristic belong to a difference in the structure of hysteria or is it due to differences in the cultural symbolisation. Concerning the methodology, we have started to work on the historical summary of the hysteria and the neurosis. Then, we followed different steps of the socialisation of the Moroccan woman and as means; we employed the t. A. T. , the Rorschach and the study of 20 cases. In order to make an analysis and a comparison between the French and the Moroccan cases, we utilised the following: the age, the marital status, the number of children, the studies level and the social and economical level. We choose the criterium of psychiatric treatment, the purpose of hospitalisation, the disorders and the morbid demonstrations. We conclude that whatever is the background, the culture and the society, the inward mechanism of hysterical neurosis remain the same. Only its expression is changing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 f.)
  • Notes : Thèse non corrigée

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.