La condition feminine en espagne pendant le premier tiers du vingtieme siecle

par Marie José Diaz de Rada

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Louis Urrutia Salaverri.

Soutenue en 1988

à Pau .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au debut du siecle l'espagne se trouve encore sous le choc de la perte de l'empire colonial. La societe toute entiere vit encore au dix-neuvieme siecle, et la femme encore plus. Confinee chez elle, son role est celui de femme au foyer sans qu'elle puisse exercer la moindre influence sur la societe si ce n'est celle exercee sur ses enfants. Le poids des mentalites est trop grand ainsi que celui de l'eglise qui par son influence represente un frein tres puissant. Par l'influence de la premiere guerre mondiale, le pays commence a evoluer et la femme suit cette evolution, un peu malgre elle quand meme. Des nouvelles techniques et des nouvelles ideologies font leur apparition et c'est a cette epoque qu'un veritable feminisme se developpe en espagne. Malgre son caractere modere, l'elite intellectuelle y adhere afin de pouvoir revendiquer les droits des femmes et la reforme de la legislation. Cette lente evolution qui comprend trois decennies aura servi a preparer le chemin pour les vraies conquetes, realisees pendant la deuxieme republique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : ULT 994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.