Polymères fonctionnels phosphorylés : interactions biospécifiques avec des protéines humaines, anticorps anti-adn, antiphospholipides et facteurs de transcription

par Didier Letourneur

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Marcel Jozefowicz.

Soutenue en 1988

à Paris 13 .


  • Résumé

    Des résines dérivées du polystyrene réticule ont été synthétisées. Ces polymères sont fonctionnalisés par des groupements chimiques analogues à ceux de l'adn et des phospholipides. L'affinité biospécifique de ces resines pour des protèines humaines qui admettent pour substrat l'adn et les phospholipides : anticorps anti adn, anti phospholipide, facteurs de transcription de l'adn. Les anticorps qui sont présents dans le sang des patients atteints de lupus érythemateux dissemine (l. E. D) ont montré une affinité spécifique tres élevée pour les dérivés fonctionnels du polystyrene;ces interactions impliquent le fragment fab des immunoglobulines lupiques et des sites distribués de façon statistique à la surface des polymères. Les polymères fonctionnels phosphoryles permettent en tant que phase stationnaire la résolution chromatographique d'extraits cellulaires contenant des facteurs de transcription de l'adn


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 f.).
  • Annexes : Bibliogr. f. 152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1988 037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.