La transition entre Andes marginales et Andes cordilléraines à ophiolites : évolution sédimentaire, magmatique et structurale du relais de Huancabamba (3̊ a 8̊ Lat. S ; Nord Pérou-Sud Équateur)

par Thomas Mourier

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de Jean Andrieux.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est l'étude de la transition entre les Andes Septenuionales cordilléraines à ophiolites (Equateur. Colombie) et les Andes Centrales marginales (Pérou). Le travail souligne que l'apparente continuité de la chaîne est due essentiellement à son évolution post-éocène. Celle-ci masque en partie une évolution mésozoïque et éo-tertiaire dans laquelle on reconnaît au contraire des évolutions différentes selon les segments considérés. On montre que l'histoire mésozoïque de la marge est régie par l'existence de deux arcs volcaniques d'âge jurassique et crétacé. A partir de données structurales et paléogéographiques. Un modèle qui fait appel à l'accrétion d'un micro-bloc continental (Amotape-Tahuin) à la marge péruvienne au cours du Néocomien est présenté. Ce modèle est confronté à des données gravimétriques et paléomagnétiques nouvelles qui étayent le modèle proposé. L'évolution cénozoïque de la l'orogène est retracée grâce à l'analyse structurale de la déformation andine. A l'analyse sédimentologique des dépôts continentaux cénozoïques, et à de nouvelles datations radiométriques. Ces méthodes permettent d'établir le premier calendrier de l'évolution tectono-sédimentaire des Andes de Huancabamba. Les principales phases andines sont datées et les structures majeures dont elles sont responsables sont analysées en détail. On met ainsi en évidence une forte diminution du taux de racourcissement du sud vers le nord. Un modèle dans lequel cette diminution est à l'origine des déflexions de Cajamarca et Huancabamba et de l'amortissement des écailles du Maranon vers 4°S est en accord avec les données structurales acquises. Le travail aboutit à ne synmèse de l'évolution géodynamique de la marge nord-péruvienne dans laquelle les grandes étapes andines du magmatisme de la tectonique et de la sédimentation continentale sont reliées à l'histoire cinématique de la plaque Nazca et comparées à celles d'autres domaines andins. Enfin l'origine de l'épaississement crustal est discutée. Pour rendre compte de l'acquisition du relief andin et de la racine de la chaîne, l'équilibrage du profil crustal nord-péruvien conduit à un modèle mécanique qui fait intervenir un système d'imbrication et de méga-duplex à l'échelle de la croûte continentale.

  • Titre traduit

    Tectonism, sedimentation and magmatism along the transition between marginal and cordilleran Andes : the meso-genozoic evolution of the Huancabamba andes (between 3̊ and 8̊ Lat S ; Northern Peru-Southern Ecuador)


  • Résumé

    The Huancabamba Andes represent a transitional segment between the Northem Andes of Ecuador and Colombia, considered to be a cordilleran orogen related to the abduction or accretion of oceanic terranes, and the Central Andes of Peru, considered as a marginal orogen exclusively related to the subduction of oceanic lithosphere from the Mesozoic to the Present. The geological study presented here shows that the northwestem peruvian margin has undergone a specifie Mesozoic evolution distinct from that of the neighbouring Central Andes. Paleogeographic reconstructions and structural evidence point to the distinction of two volcanic arcs during the Upper-Jurassic and the Cretaceous. An hypothesis dealing with an arc jump and the neocomian accretion of a continental terrane is proposed. The results paleomagnetic and gravimetric studies are presented. They are consistent with the accretion model and suggest that the Mesozoic evolution of Northern Peru is characterized by terrane accretion, more closely related to the processes observed in the Northern Andes than to those classically assumed for the Central Andes. New structural, sedimentologic and radiometric data lead to a detailed reconstruction of the Cenozoic andean orogeny. The main tectonic and magmatic phases are dated and their control on andean red-bed sedimentation is analysed. These results show that the Huancabamba Andes display mid-Tertiary to Quatemary features which are similar to those of the Central Andes. The main structural features of the Northern peruvian Andes (i. E. Deflections and fold and thrust belts) are described in detail. The geometry and sequence of thrusting evidence the eastward migration of tectonism during andean orogeny. General conclusions and discussions lead to a geodynamic model in which shortening and its rate variation along strike are the main mechanisms responsible for crustal thickening and deflection of struc tures observed in the Huancabamba Andes. Finally, an imbricated crustal duplex model is presented.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (280-21 f., pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 2-21

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)426
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH1 (1 et 2)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035270
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.