Étude de la spécifité de synthétases du peptidoglycane bactérien

par Catherine Tabutiaux-Michaud

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Jean Van Heijenoort.

Soutenue en 1988

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Au cours de ce travail, nous avons étudié trois enzymes cytoplasmiques catalysant la synthèse des précurseurs UDP-N-acétylmuramyl-peptides du peptidoglycane de l'enveloppe de Escherichia coli. Ces enzymes catalysent des réactions très spécifiques, propres au seul monde bactérien. Une meilleure compréhension de leur spécificité pourrait constituer une approche pour l'obtention d'inhibiteurs spécifiques et, partant, de nouveaux agents anti­bactériens. Nous nous sommes principalement intéressés à la synthétase de l'UDP-N-acétylmuramyl-tripeptide. Ce travail a comporté plusieurs volets d'une part, l'étude des caractéristiques biochimiques et enzymatiques de cette enzyme (purification partielle, déterminations du poids moléculaire et des constantes de Michaelis, effets de pH et des ions phosphate, réversibilité de la réaction. . . ); d'autre part, la conception, la synthèse et l'étude d'analogues du substrat nucléotidique en vue de déterminer les conditions structurales nécessaires à un bon effet inhibiteur. Enfin, nous avons étendu cette étude aux synthétases précédant et suivant immédiatement celle de l'UDP-N-acétylmuramyl-tripeptide. L'ensemble des résultats obtenus révèle que dans la conception d'inhibiteurs pouvant servir d'agents antibactériens, il faut prendre en considération les mécanismes de fonctionnement de ces enzymes et pas seulement les analogies structurales avec les substrats.

  • Titre traduit

    Study of the specificity of synthetases of bacterial cell wall peptidoglycan


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 142-148

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1988)357
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035203
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.